Réussir son positionnement managérial grâce à la confiance

Une bonne confiance en soi est nécessaire pour…

 

  • Pouvoir réussir à faire confiance, avec pertinence, à ses collaborateurs
  • Asseoir une autorité saine grâce au développement de l’affirmation de soi
  • Développer des relations équitables et sortir d’un balancier déséquilibré "dominant-soumis"

 

La confiance en soi ne se décrète pas, elle se construit et a besoin d’être réinterrogée à étapes régulières.

 

Que risque un manager qui manque de confiance en soi?

 

Le manque de confiance en soi se manifeste par deux grandes catégories de comportements, qui font émerger des sentiments de culpabilité souvent inconscients, qui mènent à des relations malsaines, de type "dominant-soumis":

  • Les attitudes agressives, d’imposition de soi, de contrôle sur l’autre
  • Les attitudes de fuite, d’esquives, de soumission, de passivité
  • Dans tous les cas, des risques de manipulations (actives ou passives)

 

Clarifications au sujet de trois confusions fréquentes

 

1) "Avoir confiance en soi" est souvent confondu avec "être sûr de soi". Or, une personne qui est en apparence "sure d’elle" a peut-être confiance en elle, certes, mais elle peut aussi, au contraire, manquer de confiance en elle. Dans cette dernière hypothèse, elle risque d’adopter des comportements d’imposition de soi, avec des effets négatifs vécus par son entourage: stress négatif, sentiment de persécution, pressions psychologiques diverses, absence d’autonomie et de respect.

2) La confiance en soi est aussi souvent confondue avec l’estime de soi. Celle-ci étant une des conditions à la construction de la confiance en soi.

3) La confiance en soi est aussi souvent confondue avec l’affirmation de soi. Ces deux notions sont pourtant différentes. La première étant une condition indispensable à la seconde. Oser faire et dire les choses dans le respect d’autrui, suppose d’avoir œuvré à structurer sa confiance en soi …et en l’autre. De même, affirmation de soi et imposition de soi sont à distinguer clairement. L’affirmation de soi se réalise dans le respect relationnel contrairement à l’imposition de soi.

 

Comment se construit la confiance en soi?

 

Le socle de la confiance en soi se retrouve principalement dans l’enfance. Le rôle des éducateurs est crucial pour valoriser ce que l’individu est capable de faire: parents, enseignants, autres adultes ayant une influence sur l’enfant. Les succès relationnels, affectifs, durant l’adolescence viennent renforcer la construction de la confiance en soi. En cas de failles, le complexe d’échec risque de se mettre en action et de se renforcer.

Que les managers se rassurent, à toutes les étapes de leur vie, ils peuvent œuvrer à reconstruire leur confiance en soi, pour pouvoir s’affirmer et enfin réussir leur positionnement managérial.

 

Comment (re-)construire sa confiance en soi? Les quatre conditions fondamentales de la confiance en soi résident dans:

  • La connaissance de soi
  • La satisfaction des réalisations
  • L’estime de soi
  • Le choix d’un entourage positif

 

1) La connaissance de soi

Faire régulièrement un bilan personnel. Qui suis-je vraiment? quelles sont mes forces, mes limites, mes valeurs? qu’est-ce que je suis capable de faire? qu’est-ce que je ne sais pas du tout faire? quelles sont les aptitudes que je pourrais développer?

 

2) La satisfaction des réalisations

Développer l’autonomie. Avant de prendre une décision privée ou professionnelle, pour activer la dynamique de la réussite, optimiser tous les paramètres qui dépendent directement de soi: bien (se) préparer, être rigoureux ou réapprendre la rigueur. Progresser, étape par étape. Les succès fulgurants donnent le vertige, réveillent l’angoisse car le risque de chute vertigineuse est présent. L’angoisse suscite le doute et le doute fait perdre confiance.  Évaluer ses actes, ses comportements, ses résultats: de quoi suis-je fier(e)? que puis-je améliorer et comment?

 

3) L’estime de soi

Apprendre ou réapprendre le respect de soi. Clarifier ses objectifs personnels et tracer sa ligne de conduite. Quand je fais le bilan des actes que j’ai posés et des comportements que j’ai adoptés, sont-ils bien en cohérence avec les valeurs que je prône? suis-je suffisamment au clair avec moi-même pour oser me regarder dans le miroir? suis-je suffisamment indulgent(e) envers moi-même pour pouvoir rompre avec certains cercles vicieux d’autodestruction. Adopter ou réactualiser la valeur "honnêteté" avec soi-même et avec autrui. Poser des actes pour l’honorer durablement.

 

4) Le choix d’un entourage positif

Comment puis-je construire des relations saines, constructives et valorisantes, tant professionnelles que privées? puis-je faire confiance, à qui et comment? Garder une vision positive, constructive, de soi et de l’entourage.

 

Je vous accompagne dans cet exercice de réflexion approfondie, garante de la réussite de votre juste positionnement managérial.

 

Diane Dechièvre ©

Je recommande ce site!

DeDia

Coaching Sphere

 

Accompagnement et formation
des managers
et des équipes

Diane Dechièvre

+33 (0)9 80 36 53 66

+33 (0)7 83 95 59 02

diane.dechievre@gmail.com

skype: diane.dechievre

 

Consultante ITG

Basée à La Grande Motte (34)