Développer des relationspositives en entreprise: quel(s) enjeu(x)?

 

Dans les entreprises et organisations, nous observons de nombreux exemples de dysfonctionnements relationnels menant à: des conflits francs ou larvés, des absences, des rotations, des ralentissements de l’activité, des déresponsabilisations, des accusations, des revendications… Ce sont autant d’indices d’insatisfaction, de démotivation, qui entraînent autant de résultats négatifs pour l’organisation: nombre croissant d’erreurs, productivité en baisse, insatisfaction de la clientèle…

 

Chaque interaction produit des émotions, réactions neurophysiologiques propres à tout être vivant. Nous ne pouvons que nous rendre à cette évidence.

 

 

Les émotions négatives mènent à l’insatisfaction, aux conflits, donc à la diminution de la performance.

 

Les émotions positives véhiculent une bonne image, augmentent la motivation, renforcent l’esprit d’équipe, la cohésion des groupes, donc l’efficacité, la qualité des résultats ainsi que la performance individuelle et collective.

Les quatre émotions de base, communes à tous les mammifères sont: la peur, la colère, la tristesse, la joie. Les trois premières ont une fonction utile, mais ce n’est que la joie qui permet d’avancer positivement lorsqu’elle ponctue la vie professionnelle, individuellement et surtout collectivement.

 

Viser la qualité relationnelle, c’est, quel que soit le lien hiérarchique, s’assurer de: la mutualité en termes de respect, la réciprocité en termes de transparence de l’information, l’harmonie en termes d’esprit d’équipe.

 

Tout manager, quel que soit son niveau d’encadrement, peut soutenir et répandre cet esprit d’équipe sain et fructueux. Cependant, chaque acteur du système peut contribuer à optimiser l’ambiance de travail.

 

Comment? En se posant trois questions fondamentales:

  1. Quelle est ma part de responsabilité dans cette situation (dans la cause et/ou dans la solution)?
  2. Comment je me l’explique?
  3. Que puis-je modifier dans mon comportement pour améliorer mes relations avec les autres tout en me faisant respecter?

 

Un vrai développement relationnel ne pourra avoir lieu qu’à condition d’avoir préalablement démarré une introspection individuelle, suivie de techniques de développement personnel avec un plan d’actions concret et effectif. Ne suivre que des ateliers de développement personnel peut avoir pour effets pervers l’individualisme et l’égocentrisme. En revanche, avoir réussi à faire respecter ses choix et à développer son autonomie est un formidable tremplin vers le développement relationnel où il est nécessaire de pouvoir, pas à pas, harmoniser ses besoins, ses manières de fonctionner, ses valeurs avec ceux des personnes qui partagent notre quotidien professionnel.

 

Diane Dechièvre ©

Coach d’équipes et auteure de…

"Empathie: utopie?" Éd. Publibook, 2006

"La Liempathie ®" concept de développement relationnel, 2010

Je recommande ce site!

DeDia

Coaching Sphere

 

Accompagnement et formation
des managers
et des équipes

Diane Dechièvre

+33 (0)9 80 36 53 66

+33 (0)7 83 95 59 02

diane.dechievre@gmail.com

skype: diane.dechievre

 

Consultante ITG

Basée à La Grande Motte (34)